COVID-19 : Les inhalothérapeutes mobilisés

Dernière mise à jour : 26 avril 2020

Les inhalothérapeutes : sur la ligne de feu dans la lutte contre la COVID-19.


🌈Ensemble pour vaincre l’ennemi public numéro 1 

En ce moment, plus de 4000 inhalothérapeutes sont unis pour déployer toute leur expertise en soins cardiorespiratoires auprès des patients grièvement affectés par la COVID-19.

Une véritable mobilisation à laquelle participent des inhalothérapeutes à la retraite et des étudiants candidats à l’externat qui pourront prêter mainforte, grâce à certaines mesures instaurées par l’Ordre visant à augmenter les effectifs pour vaincre la COVID-19.

Gravité du coronavirus

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les coronavirus (CoV) forment une grande famille de virus qui provoquent des manifestations cliniques allant du simple rhume aux maladies plus graves. Les symptômes courants sont d’ordre respiratoire : la fièvre, la toux et la dyspnée (essoufflement).

Dans les cas plus critiques, l’infection peut causer, entre autres, une pneumonie ou un syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA) et même la mort. C’est dans ces derniers cas que la prise en charge ventilatoire à l’aide d’un respirateur artificiel aidera le patient à maintenir ses fonctions vitales.

 

L’inhalothérapeute, un lien vital entre le patient et le respirateur

La disponibilité de respirateurs artificiels en quantité suffisante est certes essentielle en contexte de pandémie. Mais il faut aussi pouvoir compter sur l’expertise pointue des inhalothérapeutes cliniciens pour assurer une prise en charge ventilatoire optimale des patients (de tout âge) qui sont placés sur respirateur en raison d’une condition cardiorespiratoire grave et instable.

Experts confirmés dans les soins du système cardiorespiratoire, les inhalothérapeutes sont les professionnels de la santé spécifiquement formés pour la prise en charge des patients sous respirateur artificiel. Ils sont présents en réanimation dans les urgences et dans les unités de soins intensifs, 24/7. Ils travaillent en étroite collaboration avec les médecins auprès des patients les plus gravement atteints dont le pronostic vital est incertain. Ils assurent une surveillance et une évaluation clinique continues de la condition du patient tout en ajustant les réglages du respirateur selon son évolution.

Les inhalothérapeutes, au front et formés pour sauver des vies 

Actuellement, les inhalothérapeutes s’affairent à évaluer et à traiter les patients dans les établissements québécois de santé. Ils pourront également joindre l’équipe de vaccinateurs advenant une vaccination de masse contre la COVID-19.

« Aujourd’hui plus que jamais, l’expertise des inhalothérapeutes est cruciale pour la santé de la population québécoise. Je tiens à saluer leur dévouement et leur engagement dans cette vaste mobilisation visant à protéger les Québécois et les Québécoises et à assurer des soins de qualité à ceux qui seront affectés par la maladie », souligne Jocelyn Vachon, président de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec.

À propos de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec

L’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec a pour mission la protection du public, en assurant à la population québécoise des soins cardiorespiratoires sécuritaires et de qualité. L’OPIQ tient également un rôle central dans la promotion de la santé et la prévention de la maladie. Il regroupe plus de 4 000 inhalothérapeutes, des cliniciens avec une expertise confirmée en santé cardiorespiratoire, qui travaillent principalement au sein des établissements publics de santé du Québec. Suivez ce lien pour en savoir davantage sur la profession d’inhalothérapeute.

En savoir plus

Marise Tétreault, inh., M.A., coordonnatrice aux communications

Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec

communications@opiq.qc.ca | Bureau : 514 931-2900 poste 30