FAQ

Les signes vitaux vous mentent

Dernière mise à jour : 13 mai 2024

Conférence présentée par Marc-André Bolduc, infirmier clinicien

La stabilité d’un patient est un mythe. Il est soit en compensation, soit en décompensation ou il n’est tout simplement pas à l’hôpital. Les signes vitaux standards qui, tout à fait adéquats dans un contexte de médecine de famille, peuvent devenir rapidement un mauvais indicateur de l’état de votre patient dans un contexte de choc avancé.

L’évaluation et la surveillance clinique sont la pierre angulaire du travail de l’inhalothérapeute. C’est à partir de ses analyses qu’il élabore son plan d’intervention thérapeutique. Cela lui permet également d’être un joueur clé dans l’équipe interdisciplinaire et de collaborer activement aux soins du patient. La détection des pièges lui permet donc d’assumer pleinement son rôle de clinicien.

Au cours de cette présentation, nous explorerons la variabilité des paramètres hémodynamiques de patients de différentes catégories d’âge lors de l’activation ou non du phénomène de compensation présent dans les trois différentes phases du choc. En utilisant des cas cliniques, nous exposerons différentes situations qui procurent aux cliniciens un faux sentiment de sécurité. Sommes-nous vraiment en mesure de bien prédire l’évolution clinique de notre patient?