Inspection particulière

Dernière mise à jour : 2 décembre 2016

Le comité d’inspection professionnel (CIP) procède à l’inspection particulière des compétences d’un inhalothérapeute lorsque celles-ci sont mises en doute. L’inspection particulière a pour but d’évaluer la compétence professionnelle d’un inhalothérapeute. Le CIP préconise la mise en application de mesures préventives et curatives.

La demande de procéder à une inspection particulière des compétences peut provenir d’une demande du Conseil d’administration, du syndic de l’Ordre, des suites d’une visite d’inspection générale de l’exercice, d’un supérieur, d’un autre professionnel ou du public.

L’inhalothérapeute visé par une inspection particulière a le droit d’être accompagné d’un avocat au moment de sa rencontre avec le CIP et lorsqu’il demande la tenue d’une audition devant le comité ou devant le C.A.

L’inspection particulière est un processus confidentiel entre le CIP, le Secrétaire de l’Ordre, le Conseil d’administration de l’Ordre et l’inhalothérapeute concerné.

Le demandeur ne sera en aucun temps informé du suivi accordé à sa demande.

Lorsqu’un inhalothérapeute refuse ou néglige de donner suite à un avis de convocation du comité d’inspection professionnelle, le syndic en est immédiatement informé.

Renseignements

Sandra Di Palma
Coordonnatrice à l’inspection professionnelle

Téléphone : 514 931.2900 poste 28
Courriel : inspectionprofessionnelle@opiq.qc.ca